Evolium Technologies : donner une nouvelle vie aux batteries

Dans le monde en constante évolution de la mobilité électrique, une équipe d’ingénieurs visionnaires de la Haute école spécialisée Arc (HE-Arc) au Locle a pris l’initiative de révolutionner la durabilité des batteries lithium-ion. Lancée au sein de l’HE-Arc en juin 2022, cette initiative ambitieuse se concentre sur le secteur en pleine croissance de la micromobilité électrique, offrant une perspective nouvelle et durable aux batteries utilisées dans cette industrie dynamique, tant en Suisse que dans le monde entier. Ce projet est porté par la jeune entreprise Evolium Technologies SA, établie sur le Campus Energypolis de Sion.

Etat ?

En démarrage

A propos de ?

Recyclage des batteries

Au cœur de ce projet novateur se trouve la volonté de prolonger la vie des batteries lithium-ion en se concentrant, en première approche, sur le secteur de la micromobilité électrique. Avec l’essor rapide de cette industrie, les batteries peuvent connaître une perte de capacité alors que de nombreuses cellules sont encore utilisables. C’est ici que l’équipe d’ingénieurs entre en jeu, cherchant à « upcycler » ces cellules encore fonctionnelles pour leur donner une seconde vie. 

Le processus commence par le tri des cellules défectueuses des cellules encore opérationnelles à l’aide d’une unité robotisée. Evolium Technologies propose ensuite d’intégrer les cellules sélectionnées pour une seconde vie dans une architecture de batterie réparable et modulaire, permettant au client final d’effectuer lui-même la maintenance.

Vers un modèle commercial durable

L’innovation ne se limite pas à la technologie, car Evolium Technologies propose également un modèle commercial novateur et durable. Contrairement aux batteries stationnaires traditionnelles vendues sans garantie sur la capacité à long terme, le modèle commercial propose un investissement initial réduit et un abonnement garantissant la capacité de la batterie au fil du temps. Cette approche unique dans le secteur vise à accroître l’acceptation des batteries de seconde vie, avec une réduction massive des coûts d’acquisition pouvant atteindre 60 à 70% par rapport aux tarifs actuels du marché.

Les objectifs d’Evolium Technologies, au travers de ce projet d’upcycling de batteries, s’alignent sur les piliers économiques, sociaux et environnementaux d’une économie durable. Sur le plan économique, le projet vise à revaloriser les biens importés, créer un marché de batteries réparables et augmenter la souveraineté énergétique. Sur le plan social, la création d’emplois en Valais et l’augmentation de l’accès au stockage d’énergie sont au cœur des préoccupations. Environnementalement, le projet vise à réduire l’empreinte des batteries en prolongeant leur cycle de vie, à éviter la destruction de produits fonctionnels, et à soutenir le déploiement des énergies renouvelables intermittentes.

 

Un projet pilote innovant 

Pour concrétiser ces objectifs ambitieux, le projet propose la réalisation d’une installation pilote, qui rassemblera tous les acteurs de la chaîne de valeur. De l’approvisionnement en batteries usagées à l’exploitation des batteries de seconde vie dans les installations photovoltaïques, en passant par le test et la sélection des cellules upcyclées, le projet pilote vise à prouver la faisabilité industrielle de cette initiative. Deux installations pilotes seront déployées, mettant en avant une installation photovoltaïque complète et une station de recharge de vélos électriques alimentée par des panneaux photovoltaïques.